Le bruit peut nuire à la santé : durant le CARNAVAL protégeons nos oreilles

Actualité

A la veille des jours festifs, et afin de profiter pleinement de cette manifestation culturelle favorisant le lien social, l’ARS recommande fortement aux carnavaliers et aux spectateurs de se protéger contre les risques auditifs liés à une exposition prolongée à des niveaux sonores élevés.

En effet, le bruit peut être source de douleurs, bourdonnements, sifflements mais également de traumatismes irréversibles.

Au-delà des effets sur l’audition, le bruit peut affecter l’ensemble de l’organisme :

Effets directs sur l’audition

  • surdité d’apparition progressive et insidieuse,
  • acouphènes : bourdonnements ou sifflements d’oreilles désagréables, ponctuels ou permanents
  • hyperacousie : extrême sensibilité aux sons

 

Effets extra-auditifs 

  • perturbation du sommeil
  • gêne, effets sur les attitudes, les comportements, les performances et l’intelligibilité de la parole
  • rôle aggravant sur des pathologies telles que les pathologies cardio-vasculaires à long terme
  • fatigue
  • irritabilité

 

Pour profiter des festivités carnavalesques tout en protégeant vos oreilles voici quelques conseils :

Le premier geste de prévention est d’utiliser des protections auditives individuelles :

  • les bouchons en mousse ou en silicone
  • des protections auditives sur-mesure, pour une protection encore plus efficace
  • des bouchons en silicone à filtre acoustique permettent de restituer naturellement, recommandés pour les musiciens notamment
  • des casques très atténuateurs, pour les enfants

 

Ces dispositifs sont disponibles auprès de votre pharmacien, sur internet ou chez un professionnel de l’audition.

🎥 Vidéo mode d’emploi de Santé publique France, en partenariat avec l'association Agi-Son, « comment mettre les bouchons d’oreilles ? » :

Etant donné que toute lésion de l'oreille est irréversible : bien mis, les bouchons d'oreilles sont un bon moyen pour protéger ses oreilles ! 

D'une durée de 50 secondes et compréhensible sans le son, ce mode d'emploi vidéo se veut accessible à tous.

 

En cas de volume excessif, il faut impérativement :

  • S’éloigner le plus possible de la source sonore afin d’éviter les effets secondaires indésirables même si vous êtes protégés.
  • Eviter les expositions prolongées au bruit : plus l’exposition est longue plus le risque est important

 

 ⚠️ Une attention particulière doit être portée aux personnes plus sensibles ⚠️

🤰🏽Les femmes enceintes : l'exposition à des niveaux sonores élevés peut provoquer des séquelles auditives irréparables chez le foetus dans les trois derniers mois de grossesse. Aucun dispositif ne peut protéger le foetus en dehors de l'évitement des forts niveaux sonores. Si vous êtes enceinte, évitez l'exposition à des niveaux sonores élevés. En cas d'exposition, adoptez les bons gestes précisés ci-dessus.

👶🏽 👦🏾 Les bébés et les jeunes enfants : les oreilles d'un bébé ou d'un enfant sont plus fragiles que celles d'un adulte. Parent ou accompagnateur d'un enfant, c'est à vous de le protéger des niveaux sonores élevés. Préférez faire garder votre enfant si vous souhaitez assiter à un concert ou à un festival. En cas d'exposition, adoptez les bons gestes précisés ci-dessus.

 

L'apparition de bruits assourdissants, de douleurs, de bourdonnements et/ou de pressions dans l'oreille nécessite une consultation médicale. L'avis rapide d'un spécialiste Oto-Rhino-Laryngologiste (ORL) peut être nécessaire.

En attendant de consulter, il est conseillé de se mettre dans un endroit silencieux et de bien s'hydrater.

En matière de bruit, l'ARS Guadeloupe, Saint-Martin, Saint-Barthélemy a pour missions :

• développer et financer des actions d’information et de prévention des risques liés aux expositions à haut niveau sonore (musique amplifiée notamment), en particulier chez les jeunes ;

• faire appliquer la règlementation en matière de bruit d’activités (mesures sonométriques, avis) et accompagner les collectivités dans la mise en œuvre de leurs compétences en matière de bruit de voisinage ainsi que les acteurs chargés de la lutte contre le bruit;

• assurer le contrôle des établissements diffusant des sons amplifiés, de la musique amplifiée ;

• veiller à la prise en compte de la problématique dans les projets d'aménagement ;