Guadeloupe

Le Centre d’Imagerie Moléculaire de la Guadeloupe accueillera son premier patient le mardi 19 juin 2018

Actualité
Date de publication
Visuel
Cyclotron _ image
Le service d’imagerie nucléaire du Centre Hospitalier Universitaire de la Guadeloupe accueillera son
premier patient au Centre d’Imagerie moléculaire de la Guadeloupe ce mardi 19 juin 2018.
Corps de texte

Les habitants de la Guadeloupe, de Marie-Galante, des Saintes, de la Désirade, de Saint martin et de Saint Barthélémy vont pouvoir bénéficier désormais de la technologie la plus moderne dans le domaine de la Tomographie à Emission de Positons (TEP) ce qui ne nécessitera plus de déplacement pour les patients en France hexagonale.

Le CHU de la Guadeloupe dispose à présent d’un modèle de caméra TEP particulièrement puissant qui permet de mesurer en trois dimensions l’activité métabolique des cellules. Cela hisse notre département à la pointe de la prise en charge médicale des cancers en Guadeloupe. En outre, cetappareil unique sur la Caraïbe, permettra à tous les patients caribéens français et étrangers de bénéficier d’une solution plus économique, alors qu’ils étaient jusqu’à présent obligés de se rendre soiten France hexagonale, soit aux États-Unis.

Cette caméra Tep Scan, financée par l’Agence de santé, ouvre un avenir prometteur dans le domaine de la recherche notamment avec la mise en place de nouveaux radiotraceurs. Cela permettra d’approfondir les coopérations universitaires existantes et d’en établir de nouvelles, faisant à terme du CHU de la Guadeloupe un pôle d’excellence dans le domaine de la cancérologie. Le développement de l’excellence et de l’innovation en santé en Guadeloupe va devenir un principe fondateur et permettre, en se tournant résolument vers l’avenir, de résoudre les difficultés actuelles.

Aller plus loin

Documents à télécharger