Feuille de route nationale santé mentale et psychiatrie

Actualité
Date de publication
Visuel
Changer le regard sur la santé mentale et les personnes atteintes de troubles psychiques, c’est l’ambition inscrite dans la feuille de route nationale « Santé mentale et psychiatrie » de juin 2018. En Guadeloupe cette politique se décline à travers le projet territoriale de santé mentale (PTSM).
Corps de texte

Priorité de santé publique voulue par le Ministère de la Santé, les maladies mentales affectent chaque année dans le monde une personne sur cinq et une sur trois si l’on se réfère à la prévalence sur la vie entière (source : Organisation Mondiale de la Santé). En Guadeloupe, selon une récente étude, 34% des Guadeloupéens ont déjà présenté des troubles psychiques et 25% ont déjà consommé des psychotropes (source : Observatoire Régional de la Santé de Guadeloupe). Beaucoup de troubles ne sont pas dépistés car ignorés par manque d’informations.

Afin d’améliorer la prise en charge de ces patients, l’ARS Guadeloupe a lancé en septembre dernier une campagne de consultation avec les différents acteurs de proximité, permettant de faire émerger des propositions de solutions adaptées aux problématiques spécifiques du territoire. Ces préconisations ont été collectées par le biais d’une enquête en ligne, une campagne d’information et plusieurs réunions de terrain ouvertes aux usagers, familles et professionnels.