Guadeloupe

Avis d'appels à projets AMI

Appel à projets / candidatures
Médico-social
Statut
En cours
Visuel
AMI
Accroche
Pour la création d'une Plateforme d'orientation et de coordination du parcours de bilan et d'intervention précoce pour les enfants avec des troubles du neuro-développement
Corps de texte

Dans le cadre de la stratégie pour l'autisme au sein des troubles du neuro-développement
2018- 2022, le gouvernement a fixé comme objectif la mise en place d'un parcours coordonné de bilan et intervention précoce d'un an pour les enfants de 0 à 6 ans inclus, afin d'accélérer l'accès à un diagnostic, favoriser des interventions précoces et ainsi répondre aux problèmes d'errance diagnostique et réduire les sur-handicaps conformément aux différentes recommandations de bonnes pratiques de la haute autorité de santé (HAS) afférentes à la spécificité, des troubles entrant dans la catégorie des troubles du neuro développement (TND).

Pour répondre à ces objectifs, des plateformes d'orientation et de coordination seront mises en place au profit des enfants de 0 à 6 ans présentant une suspicion de TND pour permettre:

  • La construction d'un parcours coordonné, sécurisé et fluide, respectueux de la situation et des souhaits des familles, dès le repérage d'un développement inhabituel;
  • La rémunération des professionnels libéraux contribuant au diagnostic fonctionnel et nosographique selon l'âge de l'enfant ergothérapeute, psychomotricien, psychologue» avec la mise en place d'un forfait précoce.

Elles ont pour missions d'organiser :

  • L'appui aux professionnels de la 1ère ligne ;
  • L'accompagnement et les interventions pluridisciplinaires auprès des enfants et des familles dans le parcours diagnostic au travers notamment d'un conventionnement avec les structures de 2ème ligne du territoire ;

La coordination des professionnels de santé libéraux ayant contractualisé avec elle et  l'accompagnement de la famille dans le parcours mobilisant ces professionnels.

Gradation des structures de diagnostic : l'exemple des troubles « dys » :

La Haute Autorité de Santé a donné une définition des différents niveaux de structuration de
la filière de diagnostic dans le cadre du guide relatif au parcours de santé gradué et
coordonné pour les troubles « dys ».

Le parcours est structuré autour de trois niveaux :

1) Le premier niveau

Le premier niveau de recours aux soins concerne les troubles dont le diagnostic est simple, avec une prise en charge possible de proximité par des spécialistes de ville (orthophoniste, ergothérapeute, psychomotricien, psychologue clinicien spécialisé en neuropsychologie), sous la responsabilité du médecin de l'enfant (médecin généraliste ou pédiatre), et en lien avec le médecin scolaire ou de la Protection Maternelle et Infantile (PMI).

À l'issue des investigations, un temps d'échange est organisé par le médecin, avec l'enfant et sa famille autour du diagnostic. Il aborde la gêne prédominante pour l'enfant, l'hypothèse diagnostique émise par le médecin ou les rééducateur(s) consulté(s), et les preconisations/prescriptions de rééducation et d'accompagnements. Il accompagne l'enfant et sa famille et il organise le suivi de l'enfant en lien avec la famille et le médecin scolaire.
Ce temps d'échange donne lieu à une note dans le carnet de santé de l'enfant. Enfin, il informe l'enseignant quant aux conséquences fonctionnelles des troubles, en lien avec le médecin scolaire, ou en l'absence de ce dernier, directement, après l'accord de la famille.